Nous suivre Acteurs du sport

55 % des français considèrent que le gouvernement ne doit pas venir en aide aux clubs pros

Patrick Bayeux • patrick-bayeux@orange.fr
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

55 % des français considèrent que le gouvernement ne doit pas venir en aide aux clubs pros

© areebarbar - stock.adobe.com

Pour 69% des Français et même pour 77% des amateurs de sports, les clubs professionnels du rugby, du handball ou encore du basket sont effectivement mis en danger. Mais si les français sont conscients des difficultés économiques provoquées par l’épidémie pour les clubs professionnels de rugby, handball ou basket, ils sont partagés sur la nécessité d’un soutien économique du gouvernement. 

En effet, 55 % considèrent que le gouvernement ne doit pas leur apporter d’aide financière. 55 % des amateurs du sport considèrent au contraire que le gouvernement doit leur apporter une aide financière.

Quant à la reprise les Français et les amateurs de sports sont partagés sur une reprise du sport professionnel à huis-clos. 47% optent en effet pour une reprise la plus rapide possible quitte à jouer à huis-clos contre 53% préférant que l’on attende que les spectateurs puissent revenir dans les stades, même avec une limitation à 5 000 personnes. Pour les amateurs de sport c’est 51 % contre 49 %.

Pas d’effet abonnement

Même en cas de limitation des spectateurs dans les stades en septembre, pas de ruée en vue sur les abonnements aux chaines sportives.
L’essentiel des Français envisagent un statu quo : 73% d’entre eux et 64% des amateurs de sports n’ont aucun abonnement et ne comptent pas en prendre. 17% et 22% envisagent simplement de maintenir leurs abonnements.

En savoir plus :

Le sondage Odoxa Les Français sont divisés sur une reprise des compétitions à huis-clos pour RTL et Groupama


 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news hebdomadaire d’Acteurs du Sport

Nous vous recommandons

Le sport dans l’acte I du quinquennat Macron : un coup d’épée dans l’eau ? Par Patrick Bayeux

Le sport dans l’acte I du quinquennat Macron : un coup d’épée dans l’eau ? Par Patrick Bayeux

Alors qu’un remaniement se profile, que peut-on retenir des 3 premières années de la présidence d’Emmanuel Macron dans le domaine du sport ? Pas grand chose en réalité. Laura Flessel aura fait[…]

02/07/2020 | Politiques sportives
La revue de presse de la semaine

La revue de presse de la semaine

Vers un nouveau modèle de sponsoring ?

Vers un nouveau modèle de sponsoring ?

Les actualités juridiques

Les actualités juridiques

Plus d'articles